Louis Bertrand

De Viquipèdia
Jump to navigation Jump to search
Infotaula de personaLouis Bertrand
Louis Bertrand académicien 1926.jpg
Biografia
Naixement 20 març 1866
Spincourt
Mort 6 desembre 1941 (75 anys)
Antíbol
Educat a École Normale Supérieure
Activitat
Ocupació Historiador, escriptor, crític literari, novel·lista, assagista i mestre
Premi rebut
Modifica dades a Wikidata

Louis Bertrand (SpincourtMeuse, 20 de març de 1866 –  Gorra d'Antibes, 6 de desembre de 1941) fou un novel·lista francès, historiador i assagista, nomenat membre de  l'Académie française el 1925.

Traduccions al català[modifica]

Joaquim Pellicena va traduir la seva novel·la L'Infante (1920), que es publicà els anys 1921 (vol I) i 1924 (vol. II) a la Biblioteca Literària d'Editorial Catalana, amb el títol de La infantesa.[1]

Obres[modifica]

Novel·les
  • Le Sang des races, éd. Ollendorff, 1899.[2]
  • La Cina, éd. Ollendorff, 1901.
  • Le Rival de Don Juan, éd. Ollendorff, 1903.
  • Pépète le bien-aimé, éd. Ollendorff, 1904 (reprinted by the same publisher in 1920 under the title Pépète et Balthazar).
  • L’Invasion, Bibliothèque Charpentier, 1907.
  • Les Bains de Phalère, éd. Fayard, 1910.
  • Mademoiselle de Jessincourt, éd. Fayard, 1911
  • La concession de Madame Pedtitgand, éd. Fayard, 1912.
  • Sanguis martyrum, éd. Fayard, 1918
  • L’Infante, éd. Fayard, 1920.
  • Cardenio - L'homme aux rubans couleur de feu, éd. Ollendorff, 1922.
  • Une destinée (1), Jean Perbal, éd. Fayard, 1925.
  • Une destinée (2), Une nouvelle éducation sentimentale, éd. Fayard, 1928.
  • Le Roman de la Conquête, 1930.
  • Une destinée (3), Hippolyte porte-couronnes, éd. Fayard, 1932.
  • Une destinée (4), Sur les routes du Sud, éd. Fayard, 1932.
  • Une destinée (5), Mes années d'apprentissage, éd. Fayard, 1939.
  • Une destinée (6), Jérusalem, éd. Fayard, 1939.
Assajos, obres històriques, biogràfiques i crítiques
  • La fin du classicisme et le retour à l’antique dans la seconde moitié du XVIIIe siècle et les premières années du XIXe en France, Hachette 1897.
  • Le jardin de la mort, éd. Ollendorff, 1905.
  • La Grèce du soleil et des paysages, Bibliothèque Charpentier, 1908.
  • Le Mirage oriental, Librairie académique Perrin, 1910.
  • Le Livre de la Méditerranée, éd. Grasset, 1911 (édition définitive en 1923).
  • Gustave Flaubert (avec des fragments inédits), Mercure de France, 1912.
  • Saint Augustin, éd. Fayard, 1913
  • Les plus belles pages de saint Augustin, éd. Fayard, 1916.
  • Le sens de l'ennemi, éd. Fayard, 1917.
  • Flaubert à Paris ou le mort vivant, éd. Grasset, 1921.
  • Sur le Nil, Les Amis d'Edouard, 1921.
  • Les villes d'or - Algérie et Tunisie romaines, éd.Fayard, 1921.
  • Autour de saint Augustin, éd. Fayard, 1921.
  • Louis XIV, éd. Fayard, 1923.
  • La vie amoureuse de Louis XIV, éd. Flammarion, 1924.
  • Les journées du grand roi, éd. Flammarion, 1925.
  • Devant l’Islam, éd. Plon, 1926.
  • Ma Lorraine, souvenirs et portraits, A. Delpeuch, 1926.
  • Sainte Thérèse, éd. Fayard, 1927
  • Idées et portraits, éd. Plon, 1927.
  • Les grands aspects du paysage français, A. Delpeuch, 1928.
  • Philippe II à l'Escorial, L'Artisan du Livre, 1929.
  • La Méditerranée [avec Hubert Robert], Alpina, 1929.
  • Philippe II, une ténébreuse affaire, éd. Grasset, 1929.
  • Histoire de Napoléon, [illustrations by Albert Uriet], éd. Mame, 1929.
  • Au bruit des fontaines d’Aix-en-Provence, Emile Hazan, 1929.
  • Nuits d’Alger [lithographies de Suréda], Flammarion, 1929.
  • D’Alger la romantique à Fez la mystérieuse, éd. des Portiques, 1930.
  • Font-Romeu, éd. Flammarion, 1931.
  • Histoire d’Espagne, éd. Fayard, 1932.
  • Le livre de consolation, éd. Fayard, 1933.
  • La Riviera que j’ai connue, éd. Fayard, 1933.
  • Vers Cyrène, terre d’Apollon, éd. Fayard, 1935.
  • Celle qui fut aimée d’Augustin, éd. Albin Michel, 1935.
  • Hitler, éd. Fayard, 1936.
  • L’Espagne, éd. Flammarion, 1937.
  • La Lorraine, éd. J. de Gigord, 1937.
  • Alger, éd. Fernand Sorlot, 1938.
  • Lamartine, éd. Fayard, 1940.
  • Jardins d’Espagne, éd. Aubanel, 1940.
  • Un grand Africain : le maréchal de Saint-Arnaud, éd. Fayard, 1941.

Referències[modifica]

  1. LLanas, Manuel; Pinyol, Ramon «El traspàs de l'Editorial Catalana a Antoni López-Llausàs (1924-1925) : context i documents» (pdf). Els Marges [Barcelona], nº 95, Tardor 2011, pàgs. 78-80. ISSN: 2339-8256 [Consulta: 13 juliol 2017].
  2. «Louis Bertrand». [Consulta: 23 December 2016].